Le Blog

Comment réussir la location d’un fauteuil en salon de coiffure ?

BeautyCab location fauteuil salon de coiffure coiffeurObjet de nombreux articles concernant la légalité ou le lien subordination, la location d’un fauteuil en salon de coiffure ou d’une cabine dans un institut de beauté fait couler beaucoup d’encre et reste encore un sujet tabou.

Mais, au delà du caractère juridique de la location, la difficulté la plus fréquemment rencontrée reste la mise en relation entre un loueur, gérant de salon de coiffure ou d’un institut et le locataire, coiffeur ou esthéticienne à domicile en statut d’auto-entrepreneur. Aujourd’hui, une plateforme existe enfin ! L’objectif de BeautyCab est d’accompagner les professionnels de la coiffure et de l’esthétique dans la location d’un fauteuil ou d’une cabine. L’interview de Johanna STREIFF, fondatrice de BeautyCab, nous explique tout cela en détails.

BeautyCab, pourquoi ?

Après une quinzaine d’années dans le conseil et la formation pour accompagner les entreprises à se développer, Johanna STREIFF a toujours eu au fond d’elle cette âme d’entrepreneur. Issue d’une famille de coiffeurs, elle connaît bien l’environnement et le quotidien de la vie en salon. Passionnée par l’univers des métiers de la beauté et fréquentant régulièrement les salons de coiffure, le constat apparaît comme une évidence : un temps d’attente souvent trop long et de nombreux fauteuils sont vides, « quel dommage que ces fauteuils ne soient pas loués, ça ferait une rentrée d’argent, plus de monde dans le salon et commercialement, il est bien connu que le monde attire le monde !». Alors, comment rentabiliser ces espaces vides ?

Après une recherche rapide sur internet, un marché existe : la location d’un fauteuil dans un salon de coiffure et par ricochet, d’une cabine dans un institut de beauté. Dans ce constat, de nombreux coiffeurs et esthéticiennes qui, évoluant au domicile de leurs clients, souhaitent ponctuellement les accueillir dans un espace dédié avec tout le confort d’un salon de coiffure ou d’un institut de beauté.

En continuant les recherches, aucune plateforme ne met encore en relation les professionnels qui cherchent un salon ou un institut de celles et ceux qui souhaitent mettre un espace à disposition. C’est après quatre ans de recherche et de développement que BeautyCab voit le jour en septembre 2017 !

Location d’un fauteuil : légale ou illégale ?

La location d’un fauteuil dans un salon de coiffure est très répandue dans des pays comme les États-Unis et le Canada par exemple. Cependant, la règlementation française voit d’un oeil différent le développement de ces pratiques. Alors, pour éviter de nombreux abus et la considération du lien de subordination entre le loueur et le locataire d’un fauteuil ou d’une cabine pouvant alors requalifier le poste en contrat de travail, il a été nécessaire pour Johanna STREIFF de comprendre les spécificités de la règlementation en ce sens.

En pratique, de nombreux chefs d’entreprises souhaitent diminuer les charges salariales en proposant à leur employés de devenir leur propre patron en continuant à exercer dans le même salon, ce qui est interdit ! En effet, l’intérêt de la loi française a pour avantage de protéger les intérêts des salariés. L’accompagnement d’un cabinet d’avocat spécialisé a donc été déterminant pour répondre avec précision au cadre légal français pour « professionnaliser ce marché en plein essor ».

Pour exercer légalement le métier de coiffeur ou d’esthéticienne avec la location ponctuelle d’un fauteuil ou d’une cabine, trois règles doivent être respectées. Le locataire ne doit pas être un ancien salarié, doit avoir sa propre clientèle et sa façon de travailler ne doit en aucun cas être régie par le loueur. En ce sens, les horaires, la tenue vestimentaire, le prix des prestations sont libres et la caisse doit être séparée de celle du loueur.

Bien entendu, le locataire doit être diplômé, assuré. Enfin, les revenus inhérents à la location d’un fauteuil ou d’un cabine doivent être complémentaires à ceux générés par les prestations de coiffure et d’esthétique réalisées au domicile des clients.

Les avantages de BeautyCab ?

BeautyCab location fauteuil coiffure cabine esthéticienneSur un model triparti, l’objectif de Johanna STREIFF est de proposer un service clef en main entre le loueur et le locataire. BeautyCab gère la mise en relation et toute la partie administrative. Basé sur la géolocalisation, l’avantage central reste le développement d’un annuaire de loueurs de fauteuil en salon et de cabines en institut et de locataires, déclarés en auto-entrepreneurs. D’autre part, le service administratif de BeautyCab gère la validation des profils des loueurs et des locataires, la mise en relation et la facturation.

BeautyCab, comment ça marche ?

Le principe de BeautyCab est simple, Johanna STREIFF a voulu un concept équitable basé sur le gagnant / gagnant : l’inscription est gratuite, la validation des profils et la mise en relation aussi ! Après un match entre le loueur et le locataire d’un fauteuil ou d’une cabine d’esthétique, un contrat est signé avec BeautyCab qui perçoit seulement 15% du montant de la location.

Plus de renseignements directement sur www.beautycab.fr sur Youtube ou encore, sur Facebook.